Partagez | 
 

 fairly local (ezra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



✓ sms : : 8
✓ inscrit le : 06/05/2017

MessageSujet: fairly local (ezra)   Dim 7 Mai - 0:21


Ezra Wickham

What I shouldn't do I will


Nom : wickham, héritage d'une puissante lignée de sorciers qu'il abhorre mais qu'il continue de porter, par habitude et par cynisme.
Prénom : il enchaîne les pseudos et les identités factices, mais c'est ezra qu'on lui a décerné à la naissance.
Âge : jeune homme de vingt-trois ans en apparence, il comptabilise en vérité 105 années de vie.
Race : sorcier serait un bien grand mot ; on lui a plus souvent donné le statut de siphoner et d'abomination.
Date & lieu de naissance : né le 13 janvier 1912,
Situation familiale : écrire ici.
Orientation sexuelle : pansexuel certainement, il s'attache plus aux personnalités qu'au genre.
Particularités : écrire ici.
Habitudes : écrire ici.
Groupe : long live the king.
Avatar : cole sprouse.
crédits : swan (av) + http://originalsdaily.tumblr.com (gifs)


Anecdotes


001 ☆ issu de l'union entre une parker et un wickham, le gamin a – fait fréquent au sein de la congrégation – partagé les entrailles de sa mère avec une jumelle. ils sont fusionnels & inséparables ; lui sans doute un peu trop protecteur, possessif. 002 ☆ ezra a développé très tôt des aptitudes de siphoner. dès lors, on ne le regarda plus de la même façon ; il y avait ce soupçon de crainte, parfois de dégoût, qui l'a mené à nourrir une haine viscérale envers ses pairs, et envers les autres en général. c'est ce qui a fait de lui un garçon asocial et solitaire 003 ☆ sa mère a eu recours à la magie noire pour tenter de lui arracher son statut de siphoner, mais n'y est jamais parvenue. les conséquences sont néanmoins là ; imprégné de cette magie corrompue, le wickham en est aujourd'hui dépendant. 004 ☆ après avoir passé des décennies ensommeillé, trimballé par sa mère à travers l'amérique, puis abandonné à la mort de cette dernière dans la crypte familiale, il s'est réveillé à l'époque actuelle — sans vraiment savoir comment. tout ce qu'il lui restait, c'était un bout de papier chiffonné où était inscrit en lettres manuscrites « louisiane, new orleans ». 005 ☆

Caractère

ezra, c'est quelqu'un de décalé ; il a un siècle à rattraper et s'émerveille pour un rien, agit parfois comme un gamin — trait de caractère qui lui a parfois valu d'être traité de weirdo. doté d'un humour noir qui ne plaît pas à tout le monde, il aime à être direct sans ce soucier d'être blessant ; après tout, il n'a jamais bronché devant les insultes qu'on lui crachait au visage, et s'il a du supporter les remarques de ses proches, pourquoi épargner aux autres les siennes ? pragmatique avéré, il est presque cruel dans son manque d'empathie. il a appris à prendre soin de lui-même avant de s'occuper des autres, et c'est une manie qui lui colle à la peau, lui octroyant l'étiquette d'un lâche et d'un égoïste. peut-être que le sang-froid détonnant qu'il arbore en permanence est coupable des préjugés que l'on porte sur ce sale gosse toujours coiffé d'un éternel beanie et de vieilles converses. il est impossible à énerver, ezra, et ils nargue toujours ces tentatives d'un sourire narquois, presque condescendant. mais derrière l'indifférence est habilement camouflée la difficulté de se lier, d'être sociable, la peur d'être rejeté, la rage d'être incompris, la maladresse des relations humaines. il manipule parce que c'est plus facile que de s'attacher, parce que c'est stupide de croire que la trahison, la déception et l'abandon ne vous tomberont pas sur le coin de la gueule lorsque vous vous croirez en sécurité. paranoïaque, ezra est quelqu'un qui fait difficilement confiance, et qui fait preuve d'une étonnante prudence dans tout ce qu'il entreprend. il n'aime pas être surpris et préfère avoir une longueur d'avance sur les autres ; si pour cela il doit être fourbe et déloyal, ainsi soit-il.


acidbrain


behind the mirror
Pseudo : echoes.
Prénom : julie.
Âge : 18 yo.
Pays : france.
Fréquence de connexion : 7/7j  
Inventé ou scénario : inventé.
Commentaires : love u  
acidbrain


Dernière édition par Ezra Wickham le Lun 22 Mai - 12:01, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



✓ sms : : 8
✓ inscrit le : 06/05/2017

MessageSujet: Re: fairly local (ezra)   Dim 7 Mai - 0:21


Tell your story





il suffit d'un geste, d'une maladresse, pour qu'une vie chavire. une erreur qu'on regrette, une décision qu'on aurait pas dû prendre, un choix qu'on aurait pas dû faire et un cœur se brise, un espoir crève, un rêve s'effondre. d'un doigt accusateur on désignerait blâmables les imprévisibilités du hasard, les sales coups de la malchance, la fatalité du destin, parce que c'est bien plus facile de mentir, de nier, de refuser de comprendre, d'accepter la vérité qu'on devine mais qu'on préfère oublier. parce que cette vérité, c'est que nous sommes coupables.

nous sommes les artisans de notre déchéance.
nous sommes la somme de nos erreurs.
si nous tombons, nous tombons seuls.
et la chute est éternelle.


il a des étoiles dans les yeux, un sourire vissé aux lèvres. c'est noël, la période des illuminations, des arbres pâmés d'étincelles dansantes, des joies naïves et des rires mutins, des sapins qui embaument et des flocons qui dégringolent. et il adore ça, ezra, la magie de noël, des bonheurs du vingt-cinq décembre qui naissent de l'euphorie générale. c'est peut-être pour ça qu'il est si turbulent, à courir entre les jambes des adultes, à couiner d'impatience au pied des cadeaux, à se chamailler avec sa sœur parce que le temps ne passe pas assez vite et qu'il en a marre d'attendre attendre attendre. vint enfin minuit et ses délivrances, et il n'entend même plus les rires, trop préoccupé à déchirer ses jolis cadeaux. et voilà que la jumelle se penche sur le plus gros ; il a décidé qu'il était sien, alors entre ses petits doigts il accroche son poignet, et elle crie. parce qu'une étrange lumière fulmine de la paume de son frère, parce qu'elle se sent vidée. et puis, il fut brutalement tiré en arrière, tandis que des bras protecteurs entouraient sa sœur. des regards pèsent sur la nuque. méfiants, désolés, écœurés.

sur la courbe de ses lèvres, le sourire fane.
dans le ciel de ses yeux, les étoiles expirent.
il suffit d'un geste, d'une maladresse, pour qu'une vie chavire.

« are you afraid too ? » qu'il murmure à sa jumelle dans un accent cynique qu'il aurait aimé éviter, un peu perdu, un peu (trop) déçu. s'il la perd elle, que lui reste t-il ? si elle n'est plus à ses côtés, il est seul, et s'il sait vivre de solitude, il ne peut pas vivre en sachant qu'elle le considère comme eux le considèrent. comme un monstre. il ose à peine la regarder, planter son regard dans le sien — il a trop peur de ce qu'il pourrait y voir. le lit ploie doucement sous son poids lorsqu'elle prend place à ses côtés, leurs épaules s'effleurant, leurs souffles s'emmêlant. « hey » elle l'invite à la regarder, et c'est ce qu'il fait malgré lui, malgré l'envie de regarder le plafond, le mur d'en face, le sol à ses pieds — tout plutôt que ses grands yeux sombres. « i will never be afraid of you, ez' » qu'elle affirme fermement, entrelaçant ses doigts aux siens. et il souffle enfin, l'esquisse d'un sourire se dessine sur ses lèvres, reconnaissant. elle est là. elle sera toujours là. « you're my brother, and i will never stop loving you. »


il se souvient qu'il a hurlé. il a tellement hurlé qu'il a cru qu'il ne pourrait plus jamais parler. sa propre mère. pourtant, elle avait su avant les autres, et sans que le morveux qu'il était ne s'en rende compte, elle avait tout fait pour éviter qu'il ne touche d'autres sorciers. c'était la seule qui ne l'avait pas rejeté, et pourtant elle ne savait plus comment l'aborder, le comprendre. replié sur lui-même, hargneux et taciturne, il parlait peu, et lorsqu'il le faisait, c'était ces remarques sarcastiques et froides qui mettaient tout le monde à cran qui crevaient la frontière de ses lippes. (uc)

sa mère est penchée sur sa sœur et le murmure de ses incantations dégringole jusqu'à ses oreilles comme une litanie sinistre. « what are you doing ? » qu'il demande agressivement, lorgnant avec inquiétude le visage endormi de sa jumelle. « i'm so sorry, it– it was the only way what. have. you. done ? » qu'il articule lentement, une colère froide incendiant ses veines alors qu'il s'approche pour dérober sa sœur aux griffes de sa folle de mère — mais une barrière invisible les sépare, et il est condamné à observer la scène, en simple spectateur. elle est si près, et pourtant si loin. « you're bound to your sister. i– you are going to sleep ... until i find a solution. it's temporary honey, i promise– i will fix you, fix all of that. » elle délire, et lui, il reste figé, incapable de résister à l'apathie qui grignote ses membres et sa force vitale alors qu'il comprend juste ce que ces mots signifient. et il aimerait dire qu'il n'est pas cassé, qu'il n'a pas besoin d'être réparé. « YOU CAN'T DO THAT ! » qu'il hurle, parce que c'est impossible, c'est inconcevable, qu'il ne veut pas dormir éternellement, qu'il ne veut pas que sa sœur soit condamnée à ce même sort à cause de lui. « LET HER GO ! » et il a beau supplier, crier, s'écorcher la gorge, elle ne l'écoute pas. c'est lorsque son corps s'effondra au sol dans un bruit sourd, qu'elle se retourna et s'agenouilla pour caresser le visage de son fils.

« don't worry sweetheart, everything will return as before
»



acidbrain


Dernière édition par Ezra Wickham le Lun 22 Mai - 16:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


larbin d'aurora

✓ sms : : 107
✓ inscrit le : 02/08/2016
✓ localisation : Mystic Falls pour le moment.

MessageSujet: Re: fairly local (ezra)   Dim 7 Mai - 0:38

JE SENS DU TWENTY-ONE PILOTS DANS L'AIR.
THAT MAAAAN.
éblouis nous avec ton talent, bae.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



✓ sms : : 8
✓ inscrit le : 06/05/2017

MessageSujet: Re: fairly local (ezra)   Dim 7 Mai - 0:48

comment j'étais trop sûre que t'allais piger la référence What a Face THAT'S MY GIRL.    
ais-je un jour cessé de t'éblouir, babe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


larbin d'aurora

✓ sms : : 107
✓ inscrit le : 02/08/2016
✓ localisation : Mystic Falls pour le moment.

MessageSujet: Re: fairly local (ezra)   Dim 7 Mai - 18:30

AZYYYY.
Never, babe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



✓ sms : : 286
✓ né(e) le : 18/02/1998
✓ inscrit le : 22/11/2015
✓ âge : 20
✓ localisation : Mystic Falls

MessageSujet: Re: fairly local (ezra)   Dim 7 Mai - 23:16

Pressée de voir ce personnage en route
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


crazy pants

✓ sms : : 208
✓ inscrit le : 03/01/2017

MessageSujet: Re: fairly local (ezra)   Lun 22 Mai - 12:54

vous me flattez les girlz What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fairly local (ezra)   

Revenir en haut Aller en bas
 
fairly local (ezra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promouvoir le tourisme local...
» [Terminé] Ouverture du local radio & réunion
» [terminé] Aria et Ezra: ils passent aux choses sérieuses !
» [terminé] Ezra et Aria: Choc émotionnel.
» (M) - Ezra Miller - Run from the pigs, the fuzz, the cops, the heat...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avelorn :: Carte d’identité :: Présentations :: Fiche en construction-
Sauter vers: